Le suivi scientifique "MERRA"

Publié le .

En février, la campagne de suivi scientifique "MERRA" pour l'équipe de la Réserve Marine se termine.

Au sein du GIP RNMR, plusieurs suivis sont menés depuis des années pour caractériser et suivre les récifs coralliens et écosystèmes associés dont il assure la gestion et la protection.

Parmi ces suivis, une petite espèce de mérous, le macabit (Epinephelus merra en photo ici), attire plus particulièrement l’attention de l’équipe gestionnaire de la réserve naturelle marine de la Réunion. En effet, cette espèce de haut niveau trophique est également une des espèces les plus pêchées sur les platiers récifaux de la réserve par la pêche traditionnelle.

Ainsi, depuis 2008, un suivi annuel (toujours au mois de janvier) permet de comparer la structure des populations d'Epinephelus merra. Cette étude est réalisée en interne par l’équipe gestionnaire de la Réserve dans les 3 niveaux de protection de La Réserve. Elle devrait durer trois semaines en fonction de la météo et s’échelonnera sur 90 transects (40 m²) sur les unités récifales de tout le périmètre de la Réserve ainsi qu’à St Pierre qui servira de point de comparaison.

thumb a MERRA2
Macabit © Christophe Cadet

Triple objectif pour la Réserve Marine :

  • une meilleure connaissance de l'espèce pour ensuite mettre en œuvre des mesures de gestion en vue de protéger cette espèce : à la fois limiter sa pêche (taille minimale de capture en lien avec la maturité sexuelle) et protéger son habitat (car sa présence est fortement inféodée à la présence de coraux vivants de type Acropora).
  • une mise en évidence (ou pas) d'un effet réserve (mesure de l'efficacité de la gestion et en particulier la pertinence des zones de sanctuaires)
  • une concertation pour adapter la pêche traditionnelle au regard des résultats obtenus (appropriation des usagers en lien avec la commission pêche traditionnelle).

Imprimer