More

    Mission de police

    La cellule de police est composée de 5 gardes qui veillent au respect des zones définies par le décret ministériel de création de la réserve naturelle marine de la Réunion et les arrêtés préfectoraux relatifs aux usages. De multiples usagers y sont soumis : pêcheurs, touristes, véliplanchistes, plongeurs, kite-surfeurs, etc. Ces agents sont ponctuellement appuyés par deux agents assermentés supplémentaires issus des cellules scientifique et sensibilisation-éducation. Par sécurité, les patrouilles nocturnes s’accompagnent de force de police : brigade nature de l’Océan Indien, brigade de Gendarmerie nautique et Gendarmerie Maritime. Un protocole d’accord a été signé avec ces autorités afin de montrer l’importance de ces actions.

    Ainsi les missions de surveillance se déclinent ainsi : la surveillance des activités de pêche légales et illégales dans les zones littorales marines, la surveillance des pollutions, l’observation des aménagements légaux et illégaux présents sur la côte, le suivi des données relatif aux activités pratiquées dans la réserve naturelle marine de la Réunion, l’information sur la réglementation, les missions de police conjointes avec les autres forces de police.

    La cellule police participe également aux suivis scientifiques portés par le GIP-RNMR.

    Durant l’année 2019:

    • 11 missions conjointes inter-services de police de l’environnement ont ont été réalisées dont de l’environnement ont été réalisées dont, 10

      avec Brigade Nature Océan Indien (BNOI) et 1 mission surveillance du plan d’eau sur l’approche des baleines (DEAL, DMSOI, BNOI et la BNC).

    • 104 Affaires en matière de police dont : 60 procès-verbaux infractions, 44 procès verbaux d’appréhension pour le matériel utilisé et/ou produit de la pêche.

    • 41 missions de nuit/lutte contre le braconnage (saisie de plus 330 kilos de poissons et crustacés dont une partie encore vivante qui a été relâchée dans leur milieu).

    • 11 sorties lutte contre la perturbation intentionnelle (cétacés) de juin à septembre.

    Exemples de saisies du produit de la pêche lors d’opérations de contrôles de la pêche illégale de nuit dans la Réserve en 2015 (photo du haut)  et en 2019 (photo du bas) © Jérôme Suros GIP RNMR

    Photographie du haut : Garde de la réserve marine en mission de surveillance à la Saline les Bains © Bruce Cauvin GIP RNMR

    Dernières nouvelles

    Demande d’une carte de pêche traditionnelle dans la Réserve Naturelle Marine – 1er octobre 2020

    Le demandeur doit avoir plus de seize ans au moment de la demande. Les dossiers sont à déposer. Envois postaux refusés

    Premier forum scientifique de la Réserve naturelle marine de La Réunion – 3 mars 2020

    De nombreuses études, programmes de recherche et suivis de surveillance des écosystèmes marins ont été réalisés ou sont en cours au sein de l'espace...

    Appel à candidature

    Retrouvez ici les offres de poste et de stage. Aucune offre en cours.