Contribuer au développement économique

La Réserve Marine est un outil territorial au service d'un patrimoine remarquable.

Dans le cadre du plan de gestion, le Réserve veille aux équilibres durables du territoire. Interlocuteur des pouvoirs publics, du tissu économique, associatif ou de tout citoyen, le gestionnaire souhaite avant tout accompagner un processus d'équilibre entre la protection du patrimoine marin, la préservation du patrimoine culturel ainsi que le développement économique et social du territoire.

Les dispositifs d'amarrage, des outils de développement touristique.

Le GIP RNMR assure la gestion courante de plus de 50 dispositifs d'amarrage répartis sur 33 sites, du Cap la Houssaye jusqu'à l'Etang-Salé. En tant que maître d'ouvrage de l'entretien de ces dispositifs, le GIP a souhaité sous-traiter leur vérification et leur réparation à une entreprise spécialisée dans les travaux en immersion.

Parallèlement, l'équipe technique du GIP continue à effectuer, dans le cadre de ses missions, une inspection visuelle de l'ensemble des systèmes et procède le cas échéant à la récupération de dispositifs cassés.

L'équipe assure également un rôle d'intermédiaire entre les différents utilisateurs (plongeurs, pêcheurs, plaisanciers), l'entreprise chargée de la maintenance et les collectivités.

Mais aussi un rôle d'alerte, d'une part, si des problèmes visuels majeurs sont constatés. Il s'agit d'un véritable service gratuit rendu par la Réserve aux opérateurs économiques et touristiques. Mais ce service à un coût pour le gestionnaire. Environ 30 000€ sont apportés chaque année par le gestionnaire.

Dans le cadre des impacts liés à la crise requin, la Réserve marine entend soutenir les filières économiques. Ainsi, par exemple en 2014, une enveloppe finacière exceptionnelle a été dégagée par l'équipe gestionnaire pour venir concrètement soutenir le secteur de la plongée très impacté par cette crise.

thumb a dev eco new dispositif amarrage bruce cauvin
Dispositif d'amarrage © B. Cauvin - GIP RNMR

Fiches à destination du grand public et des professionnels de la mer.


Imprimer